Attention ! Les taux d’intérêt des dettes publiques et de vos crédits vont augmenter !

Avec la pandémie de Covid-19, les taux d’intérêt des obligations d’Etat et des crédits aux entreprises et aux particuliers ont encore fortement baissé. Et ce, en dépit d’une flambée des dettes publiques et privées. Cette faiblesse des taux d’intérêt n’a…

Attention ! Les taux d’intérêt des dettes publiques et de vos crédits vont augmenter !

Source

0
(0)

Avec la pandémie de Covid-19, les taux d’intérêt des obligations d’Etat et des crédits aux entreprises et aux particuliers ont encore fortement baissé. Et ce, en dépit d’une flambée des dettes publiques et privées.
Cette faiblesse des taux d’intérêt n’a pas permis d’éviter la plus grave récession depuis la seconde guerre mondiale mais a néanmoins permis de « sauver les meubles ». Si bien que de plus en plus de prévisionnistes n’hésitent plus à annoncer une nouvelle ère de taux d’intérêt éternellement bas.
Malheureusement, il n’en sera rien. En particulier en France et dans la zone euro.
En effet, comme nous allons le voir dans cette chronique, l’explosion de la dette publique et la profusion de la « planche à billets » de la BCE ne pourront être éternelles.
Dès lors, la remontée des taux d’intérêt des obligations d’Etat et des crédits privés est inévitable. Et ce, dès 2021.
Ce qui ne manquera pas d’affaiblir l’activité économique déjà très fragile, tout en déclenchant le dégonflement des bulles boursières et immobilières.
Quant à celles et ceux qui souhaitent encore s’endetter, ils doivent se hâter, car ils ne pourront bientôt plus bénéficier de taux d’intérêt excessivement bas.
Voici donc mes explications pédagogiques et sans langue de bois, graphiques et tableaux à l’appui…

0 / 5. 0